Colombie : bilan, bons plans et conseils

La Colombie, on en avait entendu monts et merveilles… Nos attentes etaient donc au plus hautes mais nous n’avons pas ete decus! Loin de la, nos avons adore chaque moment passe ici. Il faut dire que le pays est superbe, constitue de regions plus differentes les unes que les autres, et chacune avec leur propre charme. Cartagena est tres certainement la plus belle ville d’Amerique du Sud, la region montagneuse du sud-ouest offre de belles balades a cheval et de jolies decouvertes archeologiques, la Zona Cafetera verdoyante est magnifique et surtout immanquable pour tout amateur de cafe, la cote Caraibe est une alliance parfaite entre mer, foret tropicale et montagne, et la Guajira permet de vivre le plus grand depaysement du pays. A la beaute des paysages s’ajoutent une ambiance animee et festive, sur fond de salsa et reggaeton, et une population chaleureuse et sympathique.

Quelques recommandations pour les futurs voyageurs:
A Popayan se trouve une excellente auberge, Hostel trail, qui donne de nombreuses informations sur la ville, la region, les transports, etc. Les fondateurs de l’auberge sont d’ailleurs a l’origine d’un site web http://hosteltrail.com, plutot pas mal fait, repertoriant une liste exhaustive d’auberges, tour-operateurs et d’information pratique par ville dans toute l’Amerique Latine.

Cabo de la Vela regorge de logements le long de la plage, la plupart proposant hamacs face a la mer et chambre prive de l’autre cote. A noter que l »eau pour les douches n’est generalement pas incluse dans les prix (1000 COP le seau). Cote restauration, El Caracol est cense etre le meilleur (on n’en aura pas teste d’autres), ils y servent du tres bon poisson et surtout de la langouste miam (de 20,000 a 35,000 COP).

On trouve en revanche peu de logements budget sur la plage de Palomino. Une des rares options est la Casa de Rosa, ou on peut choisir de dormir en tente ou en hamac (prix identique pour les deux : 8,000 COP). Juste a cote se trouve le tout nouveau restaurant Puerto Loco, tenu par le tres sympathique Jorge, qui propose des projections de documentaires et films le soir, et de l’excellente nourriture fraiche du marche. Des travaux etaient encore en cours lorsqu’on y etait (mars 2011), et Jorge envisageait eventuellement de rajouter une partie logement (toujours en hamac bien sur).

Un des autres avantages de la Colombie est la tres bonne nourriture qu’on y trouve. Rien que les menus du jour (appeles ici « corriente » ) basics sont de tres bonne qualite, avec des soupes particulierement gouteuses, et des plats principaux bien copieux (quasiment) toujours accompagnes de « patacones« , des tranches de bananes plantains frites ( non, vous ne revez pas, j’ai bien dit « banane », et oui, j’aime bien! incroyable mais vrai!). Au niveau specialites, on trouve absolument partout des « arepas » , sorte de galette epaisse a base de mais, dans leur version la plus simple, au fromage, dans les nombreux stands de rue, ou plus elabores, dans les restaurants, « rellena » (fourres) ou sur lesquelles on empile divers ingredients tels que jambon, mortadelle, poulet emiette, crevette, fromage, tomate, champignon, bref tout ce qui leur passe par la main. Dans les environs de Medellin, le plat regional est la « bandeja paisa » , un veritable festin de viande : boeuf, saucisses, travers de porc frits, oeuf sur plat, haricots noirs, riz, banane et avocat…. A Salento, la truite est a l’honneur, et a Cabo de la Vela, c’est poisson, langouste et bizarrement agneau.

Niveau financier, la Colombie est plus chere que ce que l’on pourrait croire, et nous avons du alterner chambre privee et dortoir, cuisine a l’auberge et restaurants, afin de pouvoir se maintenir a 25 euros par jour et par personne (achat de souvenirs inclus).

PS. Desolee pour le post sans accent et sans photo, mais malheureusement, notre PC nous a lache quelques semaines a peine avant le retour, et malgre plusieurs tentatives, nous n’avons pas reussi a le reparer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *