Voyage sur une autre planète

Nous avons fini par quitter le Chili une bonne fois pour toute, et pour rentrer en Bolivie, nous avons choisi la plus belle des frontières : passer par le Salar d’Uyuni. Un Salar, c’est un ancien océan dont l’eau s’est évaporée. Il ne reste donc que le sel. Et comme un océan, c’est grand, il reste de grandes étendues de sel. Mais avant d’arriver à ce fameux salar, nous avons voyagé deux jours.

Nous sommes donc partis de San Pedro de Atacama, pour rejoindre la Bolivie, via un tour de 3 jours et 2 nuits. Au menu : des déserts (et au milieu de ceux ci des lagunes), des montagnes, des flamants roses, des lamas,…

Tout cela a en commun de paraître totalement irréel : les lacs sont rouges, les roches dans les déserts ont des formes étranges, les montagnes sont multicolores, et on trouve en plein milieu du salar, une île recouverte de cactus millénaires…

Hôtel de selOn était restés quelques jours à San Pedro de Atacama (2400m) pour pouvoir s’habituer un peu, mais ça n’aura pas suffi… On a passé le premier jour à plus de 4000m, et notre première nuit à 4300m. Et ce fut une dure nuit : l’air était très sec, on avait tous un peu mal à la tête… Résultat : on a quasi pas dormi de la nuit, et c’est bien crevé qu’on est reparti le second jour. La seconde nuit s’est mieux passée, dans un hotel de sel : les murs, les chaises, les tables, les lits étaient entièrement faits en sel!

Après 3 jours au milieu de magnifiques paysages, l’arrivée à Uyuni (Bolivie) fait un peu mal : les alentours de la ville sont recouverts d’ordure, et l’arrêt au cimetière des trains, jonché de détritus, n’était pas vraiment nécessaire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *