The Re-Return

Frontière Arg-ChiliEn quittant l’Argentine pour de bon, on a aussi complété notre collection de tampons d’entrée au Chili. 4 entrées au Chili, ce n’est pas le record pour ce voyage, mais ça rentre dans notre top des pays dans lesquels nous sommes le plus entrés. Pour ce dernier passage de frontière Argentine-Chili, on est allé de Salta à San Pedro de Atacama, en passant par la frontière la plus paumée qu’on ait vu pendant le voyage.

San Pedro est un petit village fait pour les touristes (2000 habitants + 2000 touristes), mais qui a un petit charme, avec ses maisons en adobe. Autour de San Pedro, c’est le désert d’Atacama, l’un des plus arides au monde (la saison de la pluie à San Pedro dure deux semaines, pendant lesquelles il pleut une heure par jour). Beaucoup de sable donc, mais aussi du sel, et des montagnes ou des volcans.

Désert d'Atacama

Les touristes font vivre le village, il y aurait près de 70 agences de tourisme, proposant toutes exactement la même chose, et dans les rues de San Pedro, on parle davantage portugais qu’espagnol (85% des touristes sont Brésiliens).

Les retombées économiques sont suffisantes pour proposer le wifi gratuitement sur la place du village, et pour avoir un terrain de foot en synthétique tout propre, tout vert.

San Pedro de Atacama

Depuis San Pedro, et avant de se diriger vers la Bolivie, nous sommes allés voir la Vallée de la Lune (le paysage ressemble au paysage lunaire, même si je doute que la personne qui a nommé cette vallée soit allée sur la lune…), ainsi que des geysers perchés à 4300m. De superbes paysages, et surtout quelques jours d’acclimatation avant d’attaquer la Bolivie et ses villes à plus de 3000m.

Geyser à Atacama     Désert d'Atacama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *